Publication « Une ville face au climat : Metz à la fin du Moyen Âge (1400-1530) » (L. Litzenburger)

une-ville-face-au-climat-couverture

L’Histoire du climat à l’échelle d’une société à taille humaine

Dans la lignée des travaux fondateurs d’Emmanuel Le Roy Ladurie (auteur de la préface), ce projet de publication s’inscrit dans la réflexion contemporaine sur les sociétés confrontées aux changements climatiques, en s’intéressant au cas particulier de Metz et de son plat-pays, un véritable « État urbain » qui constitue une originalité au Nord des Alpes et qui s’est construit autour de l’une des plus grandes cités de l’Europe occidentale à l’orée de la Renaissance.

Du local au global : une histoire de la vulnérabilité et de la résilience face au climat

Cet essai d’histoire globale envisage le climat comme une contrainte qui oblige les sociétés à mettre en place diverses stratégies pour s’en affranchir ou s’y adapter. L’enquête mesure la vulnérabilité climatique de la société messine au début – mal connu – du Petit Âge Glaciaire, ainsi que sa capacité de résilience, c’est-à-dire son aptitude à prévoir, anticiper ou sortir des crises induites par le climat. Cet ouvrage de synthèse compare la situation messine aux régions voisines de l’Europe occidentale en s’appuyant sur les recherches internationales les plus récentes dans ce domaine, au croisement de l’Histoire, de la Géographie et de la Climatologie.

Un sujet dans l’air du temps

Au moment de la publication du 5e rapport du GIEC et alors que se prépare la 21e Conférence Climat, à Paris en 2015, il est important de ne pas perdre la mémoire : la mise en perspective historique aide à comprendre et, peut-être, à agir.

Fruit de la recherche publique, cette thèse remaniée (Prix spécial du jury du concours de thèse 2012 de la Société Française d’Histoire Urbaine) s’adresse aux chercheurs comme au grand public : elle est riche d’une iconographie abondante (plus de 170 illustrations : plans, cartes, tableaux, graphiques, reproductions d’enluminures, etc.), complétée d’un CD-Rom qui contient les principales bases de données exploitées dans l’étude et s’appuie sur des sources très largement inédites.