C. Grellard et F. Lachaud (éd.), A Companion to John of Salisbury

Christophe Grellard et Frédérique Lachaud (éd.), A Companion to John of Salisbury, Leyde, 2014.

Éditeur : Brill
Collection : Brill’s Companions to the Christian Tradition, 57
480 pages
ISBN : 9789004265103
169 €

The Companion to John of Salisbury is the first collective study of this major figure in the intellectual and political life of 12th-century Europe to appear for thirty years. Based on the latest research, thirteen contributions by leading experts in the field provide an overview of John of Salisbury’s place in the political debates that marked the reign of Henry II in England as well as of his place in the history of the Church. They also offer a detailed introduction to his philosophical works (Metalogicon, Entheticus), his political thought (Policraticus) and his writing of history (Historia pontificalis).
Contributors include Julie Barrau, David Bloch, Karen Bollermann, Cédric Giraud, Christophe Grellard, Laure Hermand-Schebat, Frédérique Lachaud, Constant Mews, Clare Monagle, Cary Nederman, Ronald Pepin, Yves Sassier, and Sigbjørn Sønnesyn.
Christophe Grellard is an Assistant Professor at the University of Paris I (Panthéon-Sorbonne). He specialises in the history of medieval philosophy. His publications include Jean de Salisbury et la Renaissance médiévale du scepticisme (2013).
Frédérique Lachaud is Professor of Medieval History at the University of Lorraine. She specialises in the history of English political culture from the 12th to the 14th century. Her publications include L’Éthique du pouvoir au Moyen Âge. L’office dans la culture politique (Angleterre, vers 1150-vers 1330) (2010).

Source : Brill

M.-A. Vannier, Judaïsme et christianisme dans les commentaires patristiques de la Genèse

Marie-Anne Vannier, Judaïsme et christianisme dans les commentaires patristiques de la Genèse, Berne, 2014.

Éditeur : Peter Lang
Collection : Recherches en littérature et spiritualité, 23
192 pages
ISBN : 978-3-0343-1538-8
55 €

Les commentaires patristiques de la Genèse ont été fréquemment étudiés, car ils s’inscrivent dans le cadre de la catéchèse baptismale et
articulent création et création nouvelle. En revanche, les chercheurs ont très peu, voire pas du tout, envisagé l’influence du Judaïsme sur ces
commentaires. Or, ne serait-ce que par le texte de la Septante qui sert de référence aux Pères grecs, l’influence du Judaïsme y est présente,
ce qui amène à une autre compréhension des premiers mots du texte. S’y ajoute la place de Philon d’Alexandrie, les méthodes exégétiques
issues du Judaïsme. C’est donc une nouvelle manière d’aborder ces commentaires qui est proposée dans cet ouvrage, fruit d’un programme
de recherche de la MSH Lorraine, qui renouvelle l’étude de ces textes et montre quelles ont été les interactions entre Judaïsme et christianisme dans l’Antiquité tardive.

Contenu
Cécile Dogniez : La Genèse dans la Septante – José Costa : Le récit de la création dans l’exégèse des rabbins et des Pères
de l’Église : un essai de comparaison – Marie-Anne Vannier : Points de rencontre entre judaïsme et christianisme dans les commentaires
patristiques de la Genèse – Gérard Rémy : Philon et Origène, interprètes du récit de la Création – Gérard Nauroy : La création de l’homme (Gn
1, 26) dans une lecture critique de Philon le Juif : l’Epistula 29 (43 M) d’Ambroise de Milan face au De opificio mundi – Yves Meessen : De la
figure à la manifestation dans le Contra Faustum de saint Augustin – Philippe Lefebvre : Le fils perdu et retrouvé. Luc 1-2 : une lecture de la
Genèse entre tradition juive et culture païenne – Jacques Elfassi : La liste des patriarches chez Isidore de Séville (Etym. VII, 7) – Géraldine
Roux : La perplexité maïmonidienne sur Bereshit.

 Source : Peter Lang